Prendre une photo de lune n’est pas l’exercice le plus plus facile ! Vous vous êtes surement déjà confronté à des résultats décevants : lune trop lumineuse, ou inversement trop sombre, ou floue. Vous vous demandez comment réussir à photographier la lune correctement ? Comment prendre une photo de lune ?

Je vous partage aujourd’hui quelques astuces pour réussir une belle photo de lune à coup sur !

Quel matériel pour photographier la lune ?

Chaque appareil photo est capable de photographier correctement la lune : il est possible de photographier la lune au smartphone comme avec un reflex, un bridge, un compact ou un hybride ! L’essentiel est de comprendre comment le matériel fonctionne.

  • Matériel pour la photographier la lune au smartphone :
    • Privilégier un smartphone de qualité où il est possible de passer en mode manuel, ou la sensibilité ISO est ajustable et ou le zoom est de bonne qualité. Il reste cependant possible de le faire avec n’importe que smartphone.
    • Utiliser un petit trépied smartphone pour pouvoir le stabiliser. Si vous n’en avez pas, pas de panique, il est toujours possible de caler le smartphone avec des cailloux bout de bois ou sa coque.
  • Matériel pour la photographier la lune avec un appareil photo:
    • Choisir un boitier ou un appareil photo avec une bonne sensibilité ISO si possible pour garantir une bonne qualité des photos en basse lumière.
    • Utiliser un trépied pour pouvoir le stabiliser
    • Si vous avez un appareil photo à objectifs interchangeable, favorisez une focale longue (supérieure à 100 mm) pour faire un plan rapproché de la lune.
    • Prévoir une télécommande photo pour éviter les mouvements de l’appareil photo. Si vous n’en avez pas le retardateur fera le même travail !

Quand photographier la lune ?

Pour savoir quand photographier la lune il est utile de s’aider d’applications ou sites internet permettant de connaitre :

  • La météo : choisir un créneau de temps sec avec peu d’humidité pour photographier la lune avec un minimum de voile atmosphérique. L’idéal est le lendemain d’un jour de pluie.
  • Connaitre les phases lunaires : Utiliser un site comme pleine-lune.org pour connaitre la date et l’heure de la phase lunaire que l’on souhaite photographier : pleine lune, demi lune, croissant de lune etc… Si vous êtes bien organisé vous pourrez également faire des photos d’éclipse de lune, de lune rousse, lune orange ou lune rouge !
  • Connaitre où la lune sort l’horizon : Des applications IOS ou ANDROID comme PHOTO PILLS pourront vous aider pour connaitre l’heure à laquelle la lune est visible. Cette astuce vous permettra d’obtenir des photos créatives en jouant avec le relief.

Evidement, d’instinct on pense que pour photographier la lune il est préférable de la photographier à la nuit noire. Une bonne solution pour isoler la lune sur un fond noir du ciel. Mais je vous recommande d’essayer d’autres créneaux comme le lever et le coucher de lune. Vous pourrez profiter d’un ciel plus lumineux permettant de ne pas trop monter les ISO et profiter des couleurs du ciel. Enfin il est aussi possible de photographier la lune en journée sur certaines périodes de l’année! de quoi créer des photos originales !

Où photographier la lune ?

Comme les étoiles, la lune est un astre lointain. L’atmosphère qui nous sépare de l’espace constitue une vraie barrière lumineuse et une source de perturbation pour la photographie. La pollution atmosphérique et lumineuse constitue le principal problème pour les photos du ciel.

Ainsi je vous recommande de prévoir de réaliser vos photos depuis des zones reculées, idéalement loin des villes et/ou en altitude dans les montagnes

Quels réglages pour l’appareil photo ?

Il n’y a pas de « recettes miracles  » comme certains pourraient vous le laisser croire. Les réglages dépendront de l’exposition de votre scène. Effectivement, on ne peut pas utiliser les mêmes réglages sur une photo de lune en journée que pour une photo de lune de nuit. Voici mes conseils :

Réglages de base de l’appareil

  • Ouverture : Utiliser l’ouverture qui assurera la meilleure qualité optique de votre matériel. Elle tourne généralement autour de f/8. Vous pouvez cependant descendre à une plus grande ouverture : f3.5, f5.6 si votre optique est bonne.
  • Vitesse d’obturation : Il faut garder en tête que la lune est un astre en mouvement perpétuel par rapport au soleil et la terre. Il convient donc de limiter au maximum la durée de pose (temps d’exposition) pour limiter le « flou de bougé » (flou de mouvement). Cela est d’autant plus vrai et visible, si l’on utilise des focales longues. Plus la focale sera longue plus le mouvement sera perceptible visuellement. Je vous recommande de ne pas aller en deçà de 1/150em de seconde. Cette vitesse reste évidement à adapter en pratique en fonction de la focale et l’exposition de la scène.
  • ISO : Il n’y a pas de règle, car une nouvelle fois dépendant de vos paramètres précédent. Je vous recommande néanmoins de rester dans des ISO faibles (inferieures à 500) pour conserver une belle qualité d’image.

Autres aspects techniques de l’appareil photo :

  • Quel mode utiliser ? : Pour assurer un bon contrôle de l’exposition de l’image je vous recommande d’utiliser le mode Manuel ou le mode Priorité ouverture. Le mode manuel vous donnera le total contrôle des paramètres, mais peut parfois être difficile à maitriser pour des débutants. Une bonne alternative est le mode priorité ouverture : vous fixez l’ouverture et les ISO souhaités et l’appareil ajustera la vitesse pour vous. La garantie d’avoir une photo bien exposée ! A noter, si vous utilisez ce mode restez très vigilant à la vitesse choisie par le boitier, pour qu’elle ne dépasse pas les valeurs données dans la partie « vitesse ».
  • Stabilisation du boitier et de l’objectif : si vous photographiez avec un trépied (ce que vous recommande fortement), enlever toutes les stabilisations. Si vous n’avez pas de trépieds, et souhaitez photographier à main levée, gardez la stabilisation et augmentez la vitesse au-delà de 1/300 et les ISO pour éviter un flou de mouvement.
  • Mise au point de l’objectif: Privilégiez le mode manuel pour faire la mise au point et assurer un focus précis. En outre, en basse lumière l’autofocus de votre appareil photo aura probablement des difficultés à faire correctement la mise au point.
  • Enfin la Focale : la lune est un astre lointain et difficile à observer en détail depuis la terre. Je vous recommande d’utiliser la focale la plus longue possible pour garantir de beaux détails dans la lune. Il est évidement possible de recadrer l’image en post traitement mais cela impliquera une grande perte de pixels. Vous pouvez utiliser le zoom optique de votre téléphone ou de votre appareil photo. L’idée est de donner un maximum d’espace à la lune dans le cadre.

Ce qu’il faut éviter :

Photo sur-éxposée : la lune est trop lumineuse on perd les détails de sa surface. La solution : augmenter la vitesse d’obturation ou baisser les ISO.

Lune sous exposée

Photo sous-éxposée : la lune est trop sombre on perd les détails de sa surface. La solution : baisser la vitesse d’obturation ou augmenter les ISO.

Tuto photo de lune :

  1. Choisir le bon moment : analyser la météo, la phase lunaire et sa position dans ce ciel
  2. Préparer votre objectif avec la plus grande focale possible (ou zoom)
  3. Installer votre appareil photo sur le trépied et couper la stabilisation
  4. Cadrer la lune comme vous le souhaitez et créer votre composition
  5. Passez votre objectif en mise au point manuelle et faites le focus sur la lune au plus précis possible
  6. Passez l’appareil photo en mode manuel
    1. Réglez l’ouverture autour de f8
    2. Puis la vitesse autour de 1/200
    3. Et les ISO autour de 300
    4. Si disponible contrôler l’exposition calculée par le boitier et l’histogramme
  7. Activez un retardateur de 2secondes pour éviter un flou de mouvement et déclenchez !
  8. Regarder la photo obtenue et ajuster la vitesse ou les ISO à la hausse ou à la baisse pour obtenir la photo parfaite !
pleine lune